L’agrandissement de maison : tout ce qu’il faut savoir

Au fil du temps, la maison que vous avez tant aimée peut devenir plus petite, surtout si la famille s’agrandit. Mais déménager n’est pas la solution idéale. Les honoraires des déménageurs, l’achat d’une nouvelle maison ou la location d’un nouvel appartement, tout cela peut vous coûter trop cher. Pour résoudre le manque d’espace, réaliser des travaux d’agrandissement de maison est une bonne alternative.

Les solutions ne manquent pas pour ajouter de nouvelles pièces à vivre : aménagement des combles, ajout d’étage, surélévation de la toiture, extension plain-pied…

Néanmoins, les travaux d’extension demandent beaucoup d’organisation et sont soumis à des règles stricts. Découvrez-les avec nous !

Réglez avant tout les contraintes administratives

La première étape de votre projet d’extension est l’identification des contraintes relatives au plan d’urbanisme. Rendez-vous dans votre mairie pour consulter le Plan Local d’Urbanisme ou PLU. Celui-ci définit la zone dont dépend votre parcelle et les orientations de constructibilité. Un responsable vous informera sur les contraintes à prendre en compte pour vos travaux d’agrandissement : respect des limites de propriété, la nature du terrain, les dénivelés… Parfois, la commune peut imposer aussi des restrictions comme le choix des matériaux, la couleur des façades, etc.

Puis, demandez un permis de construire ou une déclaration préalable des travaux. Sachez que les démarches et les formalités administratives varient en fonction de la taille de votre future extension.

Faites appel à un artisan qualifié pour la réalisation du chantier

Le recours à des professionnels est fortement conseillé pour réussir votre projet d’agrandissement de maison. L’expert s’occupera de la conception de l’extension, étudiera son volume et fera le lien entre les ouvrages. Il étudiera toutes les contraintes techniques : stabilité du bâtiment, l’isolation, les menuiseries, la façade, etc. Vous bénéficierez de plusieurs solutions qui vous permettent de donner forme à vos envies.

N’oubliez pas de choisir minutieusement l’orientation de votre extension en fonction de son environnement afin d’optimiser le confort et l’apport de lumière dans votre nouvelle pièce à vivre. Vous pouvez étudier cela avec votre architecte.

La dernière étape : déclaration de la fin des travaux auprès de l’administration

Signalez à la mairie l’achèvement de vos travaux d’agrandissement de maison. Puis, vous avez 90 jours, à partir de la fin des travaux, pour déclarer aux services fiscaux l’agrandissement de la surface habitable de votre logement. Une fois que tout cela sera fait, vous pouvez commencer à aménager votre nouvelle pièce à vivre.

One Comment on “L’agrandissement de maison : tout ce qu’il faut savoir”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *