Les étapes d’un chantier de construction

Un chantier se déroule en plusieurs étapes aussi importantes les unes que les autres. Ces travaux complexes nécessitent l’intervention de différents intervenants : chef de chantier, spécialistes en terrassement, ouvriers… Les multiples opérations menées doivent être planifiées suivant le cahier des charges et dans le respect des délais et des coûts stipulés dans le contrat. Comment se déroule un chantier de construction ? Pour le savoir, consultez ce guide.

Les prémisses du chantier

Les chantiers voient le jour à la suite de plusieurs étapes dites préparatoires :

  • Les enquêtes préliminaires
  • Le financement
  • L’acquisition du terrain
  • La préparation du cahier des charges, des plans et des notes de calculs
  • Le recours à l’entreprise réalisatrice des travaux
  • L’autorisation d’ouverture du chantier
  • Le début des travaux

Aussi étonnant que cela puisse paraître, la dernière phase, qui est le début des travaux est l’étape la plus courte de tout le processus. Il faut également mettre en évidence la différence entre les travaux de génie civil et les travaux de construction de bâtiments. En effet, les ouvrages de Génie civil sont dominés par les travaux de terrassement. La construction des bâtiments, en revanche, porte essentiellement sur les travaux de gros œuvre et de second œuvre (menuiserie, plomberie, électricité, etc.).

Les travaux se divisent généralement en 3 parties. Il s’agit des travaux d’infrastructure (en dessous du sol), les travaux de superstructure (au-dessus du sol) et la mise en place des équipements (matériels à installer dans les ouvrages).

Les opérations à réaliser avant le début des travaux

Pour le bon déroulement du chantier, quelques travaux préliminaires sont à prévoir :

  • La démolition des éventuelles constructions existantes
  • La délimitation et la sécurisation du site
  • Le transfert des réseaux traversant le terrain
  • Les fouilles archéologiques (si nécessaire)
  • L’installation des réseaux indispensables pour l’approvisionnement du chantier (eau, électricité, chemins d’accès, etc.)

Les étapes du chantier

Avant d’entrer dans le vif du sujet, il est intéressant de clarifier que le recours à une firme spécialisée dans les travaux publics telle que l’entreprise Serge Renard Travaux Publics, basée à Ruillé-Froid-Fonds est indispensable pour la réalisation des opérations. Les différentes étapes d’un chantier diffèrent d’un projet à l’autre et selon la nature et l’envergure de l’ouvrage à réaliser. D’une manière générale, un chantier débute toujours par des travaux de terrassement. La préparation des fondations vient en second lieu. Enfin, la construction de l’ouvrage arrive en troisième position.

La chronologie des opérations dépend, en grande partie, de la nature du projet. Par exemple, les étapes de la construction d’une voie ferrée ne sont pas les mêmes que pour la mise en place d’un tunnel. La construction d’un chemin de fer est caractérisée par la réalisation de dalots, de murs de soutènement et de ponceaux. En ce qui concerne la construction d’un tunnel, cela passe par la mise en place d’un tunnelier, d’une usine de ventilation et de préfabrication de voussoirs et par la réalisation des têtes du tunnel.

Mise en service et fermeture du chantier

La fermeture du chantier est marquée par quelques formalités et procédures distinctes :

– Les essais : une démarche visant à vérifier la stabilité, la solidité et la résistance de tous les éléments et les équipements constitutifs de l’ouvrage.

– Le repli des matériels : une opération qui consiste à retirer les installations, les engins et les matériels qui ont été utilisés tout au long du chantier. Certains équipements sont nettoyés, d’autres sont réparés et reconditionnés et rapatriés au dépôt de l’entreprise. Les engins obsolètes ou irréparables seront vendus ou détruits.

– Le nettoyage du chantier : une étape caractérisée par le nettoyage de l’intégralité du chantier et par le démontage et le repli de toutes les installations.

Arrêté de comptes et réclamations : une procédure qui a pour but de boucler les comptes, les contrats et les dossiers relatifs au paiement des différents acteurs qui ont contribué à l’exécution du chantier. Des documents de réclamation relatant les écarts entre la réalité rencontrée et l’organisation originelle sont aussi transmis au maître d’ouvrage.

À noter qu’une inauguration officielle et une fête peuvent également être organisées avant la réception des travaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *