Vitrage simple, double ou triple, que choisir pour ma fenêtre ?

Le vitrage fait allusion à la partie en verre qui constitue une fenêtre. Il peut être simple, double ou triple. Quel est le vitrage idéal ? Voilà une question que se posent plus d’une personne aussi bien dans le cadre d’une nouvelle construction que d’une rénovation. Vous envisagez de mettre en place une nouvelle fenêtre ou de changer le vitrage d’une fenêtre existante ? Lire cet article vous permettra d’obtenir des éclaircissements et des précisions sur les caractéristiques de chaque type de vitrage.

Le simple vitrage

Comme son appellation l’indique clairement, le simple vitrage désigne une fenêtre à une seule vitre. Facile à installer, ce type de vitrage est le moins cher sur le marché. Il convient donc aux personnes qui ont un budget restreint. Son atout réside dans sa capacité à isoler le son. Contrairement aux idées reçues, il existe différents types de vitrage simple :

  • Le simple vitrage standard, constitué d’une lame de verre d’une épaisseur de 4 à 10 mm ;

  • Le simple vitrage avec sur-vitrage, constitué d’une deuxième lame de verre entreposée à quelques millimètres de la première. Elle a pour rôle d’optimiser les performances isolantes du vitrage ;

  • Le simple vitrage avec film isolant qui se caractérise par une lame de verre sur laquelle est collée un film isolant ;

  • Le simple vitrage en verre trempé, qui est 5 fois plus résistant que le vitrage traditionnel.

Toutefois, le simple vitrage n’est pas exempte d’inconvénients. En effet, son point faible est sa mauvaise performance thermique. Sa structure légère ne permet pas de bénéficier d’une bonne isolation. En plein été, une fenêtre simple vitrage laisse parfois passer jusqu’à 80 % des rayons solaires. Aussi, celle-ci peut être sujette à condensation durant la période hivernale. Pour obtenir encore plus de détails sur les fenêtres à simple vitrage, n’hésitez pas à demander conseils auprès d’un spécialiste en vitrerie et miroiterie.

Le double vitrage

Le double vitrage est une amélioration du simple vitrage. Possédant des performances acoustiques et thermiques remarquables, il permet de diminuer la consommation en énergie et de réaliser des économies. Le double vitrage est aussi prisé pour sa solidité. Difficile à briser, il apporte plus de sécurité à une maison ou à un bâtiment. Le matériau qui le compose lui permet de filtrer la chaleur, ce qui permet d’éviter une décoloration prématurée des meubles et des objets de décoration à l’intérieur de la maison. Quoi qu’il en soit, le double vitrage présente tout de même des imperfections. Par exemple, en raison de son montage, il est compliqué voire difficile de le réparer. Aussi, le double vitrage peut aussi obstruer la lumière et assombrir une pièce. Pour pallier à ce désagrément, son installation doit être exclusivement réservé à un professionnel en vitrerie comme les ETS BULLO FAURE, situés à Clermont-Ferrand.

Le triple vitrage

Il paraît évident que le triple vitrage est constitué de 3 lames de verre superposées entre elles. Ce modèle est donc plus efficace que le double vitrage. Notons en premier lieu, son excellente capacité isolante, due au gaz isolant qui se trouve entre les vitrages. Même si le double vitrage semble être dépourvu d’inconvénients, force est de constater qu’il présente tout de même des défauts. Tout d’abord, ce type de vitrage est très lourd. Il ne capte pas bien la chaleur du soleil, ce qui n’est pas pratique en hiver. De plus, le triple vitrage est 80 % plus cher que le double vitrage à isolation renforcée. On peut donc déduire de ce comparatif que le double vitrage est la solution la plus raisonnable si vous voulez profiter d’un minimum de confort tout en préservant votre portefeuille.