L’échafaudeur, un métier à part entière

Que fait l’échafaudeur ?

L’échafaudeur prend en main le montage d’un échafaudage en bois, en acier, en aluminium ou en métal suivant la notice de montage et les instructions d’un chef de chantier. Il peut être amené à assembler différents composants : planchers, échelles, portillons, tubes, poteaux, arbalétriers, chevêtres, etc. Les structures dont il assure le montage peuvent être provisoires ou définitives. Cela dépendra de la nature du chantier. Ce professionnel joue un rôle primordial car c’est lui qui installe les moyens d’accès des corps de métier, en vue de la réalisation des travaux en hauteur. Grâce à lui, les ouvriers pourront travailler en toute sécurité dans des endroits difficilement accessibles. Polyvalent, il intervient sur différents types de chantiers en neuf et en rénovation. De nombreux ingénieurs font appel à lui pour la construction ou la rénovation d’immeubles à étages, de maisons, d’églises, de monuments, d’usines, d’entrepôts, de ponts, de passerelles… Il peut également se charger du montage des tribunes et des podiums.

Un métier aux multiples casquettes

Ce professionnel possède de nombreuses qualités :

  • Esprit d’équipe
  • Réactivité
  • Rapidité
  • Disponibilité
  • Rigueur
  • Aisance relationnelle
  • Sens des responsabilités
  • Adaptabilité
  • Sens de l’équilibre

Il a une excellente vision de l’espace et travaille suivant un plan précis. Son travail l’oblige souvent à porter de lourdes charges et à se mettre dans des positions inconfortables. Ne craignant pas le vide, il fait preuve de sang-froid et de courage et s’avère être à l’aise dans les travaux en hauteur. Sa technicité et son savoir-faire lui permettent d’installer différents types d’échafaudage (fixe, multidirectionnel, tubulaire, etc.). La nature de son activité demande une bonne connaissance de diverses opérations et procédés comme le soudage, le pliage, l’élingage, le collage à chaud, le bardage, l’amarrage, le flambage, le goupillage et l’équerrage. Consciencieux, il accomplit son travail dans le respect des règles de sécurité.

Les missions de l’échafaudeur

Ses principales activités consistent généralement à :

  • Installer ou démonter les éléments d’un échafaudage
  • Délimiter, sécuriser et baliser le chantier
  • Réaliser des calculs (capacité de charge)
  • Démonter des structures anciennes
  • Vérifier la solidité et la stabilité des structures installées
  • Guider les engins et les grues pour le montage des éléments en hauteur
  • Nettoyer le chantier à la fin des travaux

Durant son travail, l’échafaudeur utilise un arsenal d’outil et un équipement de protection (casque avec jugulaire, gants de manutention, harnais, chaussures de sécurité…). Portant un regard objectif sur l’ensemble des structures qu’il a installées, il peut apporter des modifications ultérieures, en fonction des contraintes du chantier.

A-t-il suivi un cursus académique en particulier ?

La réponse est oui et non. En principe, le métier d’échafaudeur ne requiert aucun diplôme spécifique. Néanmoins, un échafaudeur digne de ce nom peut avoir suivi des études approfondies et être titulaire du CAP maintenance des matériels, option matériels de travaux publics et de manutention, d’un BTS en mécanique ou d’un certificat de qualification professionnelle Monteur d’échafaudages. Certaines entreprises organisent aussi des formations pour l’obtention d’un certificat de qualification professionnelle. Il est aussi intéressant de mettre en évidence qu’un monteur échafaudeur peut devenir aide-monteur, technicien de conception, monteur de réseaux électriques ou chef d’équipe.

Vous êtes un chef de chantier ou un ingénieur en BTP et vous recherchez un échafaudeur habilité ? Contactez la société MCM Echafaudage, située à Nice.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *