Tout un choix de matériaux de couverture

Comme partout ailleurs, en France, la toiture d’un bâtiment peut se composer d’ardoises ou d’autres matériaux (tuiles, verre, plastique, lauze, etc.), selon les préférences de chacun. Ces matériaux de couverture diffèrent les uns des autres par plusieurs caractéristiques : propriété, forme, dimension, prix… De ce fait, le choix du type de couverture idéal pour sa maison ou son local professionnel peut devenir un vrai casse-tête. Pour vous permettre de vous décider rapidement, voici quelques informations utiles.

Toiture en tuile

Utilisée depuis l’antiquité, la tuile en terre cuite est le matériau le plus présent sur les toits des bâtiments en France.

Avantages : résistante aux intempéries, durable (30, 50 ans ou plus si bien entretenu), très isolante, disponibles en de nombreuses formes (tuile canal, tuile panne, tuile à emboîtement, tuile romane…)

Inconvénients : matériau relativement lourd

Sur le marché, vous trouverez aussi des tuiles en béton et en bois.

Toiture en ardoise

Pouvant être naturelle ou synthétique (moins onéreuse), l’ardoise se place dans la liste des matériaux de couverture nobles et élégants. Elle est très prisée par les architectes. Les toits en ardoises sont les plus répandus, juste après les toitures en tuiles.

Avantages : beauté naturelle, pérennité (jusqu’à 100 ans)

Inconvénients : matériau lourd, pose nécessitant un peu de technicité

Toiture en PVC

Très utilisé pour la fabrication de fermetures et de revêtement de sol, le PVC s’invite aussi sur le haut des bâtiments. Également appelé toiture en plastique, ce type de couverture est de plus en plus apprécié par les particuliers et les professionnels.

Avantages : pose rapide, grande résistance, durée de vie accrue, facilité d’entretien

Inconvénients : prix élevé (pour les panneaux de qualité), peu écologique

Toiture en lauze

Déclinée en gris argenté, verdâtre, brun et bleuté, la lauze se rencontre surtout sur les demeures anciennes. Néanmoins, certains l’apprécient encore pour ses qualités esthétiques.

Avantages : très solide, très résistant aux intempéries, durable (pouvant traverser plusieurs générations), très bonne performance en termes d’isolation

Inconvénients : matériau lourd, assez onéreux, difficile à entretenir

Toiture en verre

Les plaques de toit en verre représentent une solution pratique et efficace pour certains bâtiments. Le verre équipe généralement le haut des vérandas, des verrières et des serres. Il existe aussi des toitures en verre pour logements. Dans ce dernier cas, le verre ne couvrira qu’une partie précise de la maison. Son plus gros avantage est de laisser passer la lumière naturelle. Vu leurs poids, les toits en verre exigent une charpente métallique robuste.

Avantages : facilité et rapidité de pose, bonne isolation phonique et thermique

Inconvénients : prix élevé, matériau lourd, possibilité d’effet de serre

Toiture en tôle

Les toits en tôles sont surtout faits pour les ateliers, garages, entrepôts, abris de jardin, etc.

Avantages : prix attractif, facile à poser, adaptée à différentes formes de toit, insensible aux champignons ou aux termites

Inconvénients : peu durable, mauvaise isolation, prohibée dans certaines communes (peu esthétique)

Point important

Sans parler des contraintes techniques propres au bâtiment, le choix du matériau pour la toiture n’est pas totalement libre. Il est impératif de se conformer aux différents règlements, principalement au « Plan Local d’Urbanisme » ou « PLU ». Définies par les communes, ces règles portent sur l’esthétique des bâtiments. Le premier réflexe avant d’installer ou de rénover une toiture est donc de s’informer sur les différentes contraintes établies par votre commune.
Pour vous simplifier la tâche, pensez à faire appel à un couvreur expérimenté dans votre région. Ce dernier saura vous conseiller au mieux, tout en tenant compte des normes et réglementations en vigueur. Ceux qui habitent à Grisolles et alentour peuvent, par exemple, s’adresser à l’entreprise Jean François Couverture.