Comment rénover une maison en toute sérénité ?

Dans le cas où vous allez prochainement procéder à la rénovation de votre maison, il est fort possible qu’une multitude de questions trottent dans votre tête. C’est tout à fait normal, car rénover sa maison n’est pas une mince affaire. Elle englobe de nombreux sujets que vous devez traiter point par point. Grâce à notre article, vous saurez quels sont les points importants que vous devez connaître avant de lancer le chantier.

Quelles sont les différentes étapes de la rénovation d’une maison

Quelle que soit les raisons pour lesquelles vous allez procéder à la rénovation de votre maison, que celle-ci se trouve dans un état délabré, que vous voulez lui donner une nouvelle esthétique tout en réarrangeant son intérieur, ou que vous venez de l’acquérir et que vous voulez lui donner une touche personnelle, la restauration reste une tâche complexe. Dans la pratique, elle se fait en trois étapes principales. Ces dernières sont : le diagnostic de l’état de l’immeuble, la réalisation des gros œuvres et enfin le second œuvre ainsi que les finitions.

Tout d’abord en ce qui concerne la vérification de l’état de la maison, il faut préciser que cette étape est incontournable. Tout propriétaire ne peut l’ignorer avant de commencer les travaux puisque c’est au cours de ce processus que sont déterminées les parties les plus détériorées de la maison. C‘est également pendant ce diagnostic qu’est relevée l’étendue des fissures et des craquellements dans les murs, à l’origine des fuites d’eau de pluie. Les informations recueillies au cours de cette étape sont également fondamentales dans la mesure où elles serviront à évaluer le coût total des travaux.

Il faut préciser que la vérification de l’état de votre maison doit être confiée à un professionnel expérimenté tel que cette entreprise de rénovation de maison dans le 07pour éviter que d’éventuels problèmes surviennent en pleins travaux.

Une fois que vous savez l’ampleur des travaux à réaliser et que vous avez entre vos mains le devis détaillé des dépenses à réaliser, vous pouvez maintenant entamer la réfection des gros œuvres.Dans la majorité des cas, cette dernière implique la casse d’un ou de plusieurs murs, principalement lorsque le prestataire, de par son expérience, estime que certains éléments structurants de l’immeuble ne sont plus assez solides. Les parties concernées sont principalement des fondations, les murs d’élévation, la toiture et les systèmes d’assainissement. Mais la démolition des murs peut aussi s’expliquer par la volonté du propriétaire à supprimer le cloisonnement entre deux pièces.

Enfin, pour assurer votre confort dans la maison, une fois les gros œuvres terminés, vous devez procéder au second œuvre et terminer par la finition. La différence entre les gros œuvres et le second œuvre, c’est que la réalisation du second n’a aucune conséquence sur la solidité de l’immeuble. Il permet simplement de rendre les pièces confortables en vue d’une imminente occupation des lieux. Font partie de cette phase, la mise en place des systèmes d’isolation thermique et des cloisons extérieures, l’installation du système électrique et de plomberie, le revêtement des plafonds et des murs, et bien d’autres.

Régularisez votre situation par rapport à l’Administration

En fonction de la typologie des travaux que vous projetez de réaliser, vous devez effectuer des démarches préalables obligatoires auprès de votre Préfecture. Si vous allez procéder à des travaux sans qu’il y ait une quelconque transformation de l’extérieur de l’immeuble, une simple déclaration préalable suffit. Mais dans le cas contraire, il est nécessaire de demander un permis de construire.

Dans le cas où vous êtes implantée dans une zone protégée, il vous appartient d’effectuer une déclaration préalable auprès de la DRAC. De même vous avez l’obligation de consulter un architecte spécialiste des patrimoines.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *