Travaux de terrassement : tout ce qu’il faut savoir

Vous avez un projet de construction ? Vous aimeriez aménager votre extérieur ou installer une piscine ? Avant d’entamer quoi que ce soit, penchez-vous sur le terrassement afin de bien préparer le terrain à accueillir les fondations.

Le terrassement : qu’est-ce que c’est ?

Le terrassement consiste à remanier le terrain à bâtir en déplaçant la terre, le sable, les roches, les verres, les végétaux, etc. Le remblayage et le déblayage font partie intégrante d’un chantier de terrassement. Le but du terrassement est de rendre le sol uniforme afin de créer une bonne assise pour les futures fondations. Il est recommandé de faire appel à des terrassiers professionnels qui connaissent les conditions d’intervention et les réglementations à respecter pour effectuer les travaux.

Pourquoi est-ce important ?

Le terrassement est souvent pris à la légère alors qu’il s’agit d’une intervention utile et importante pour des travaux de construction, d’aménagement extérieur et d’assainissement. En préparant bien votre terrain, vous éviterez de nombreux risques à l’avenir tels que le glissement ou l’effondrement.  Une fois que le remaniement du terrain est correctement réalisé, vous pouvez commencer à construire en toute sécurité. D’où l’importance de solliciter l’intervention d’une entreprise qualifiée pour l’exécution des travaux.

Quelles sont les étapes à suivre ?

  • L’analyse du sol

En premier lieu, une étude géotechnique est réalisée pour déterminer la nature et les caractéristiques du sol dans lequel seront posées les fondations. Cette phase est indispensable pour pouvoir déterminer si le terrain est constructible. Le diagnostic permet également de détecter les éventuelles failles comme la présence d’une nappe ou d’une cavité. Les ingénieurs géotechniciens peuvent ensuite apporter les solutions spécifiques aux cas particuliers.

  • Le bornage

Le géomètre intervient pour effectuer cette opération. Il prend les mesures et pose des bornes qui délimitent la parcelle. Le piquetage est indispensable pour déterminer la dimension exacte de la propriété et éviter d’éventuels litiges avec les voisins.

  • L’évacuation des eaux

Des canalisations doivent être créées pour évacuer les eaux et stabiliser le terrain en évitant la stagnation de l’eau. Il est parfois nécessaire de poser des drains ou des caniveaux.

  • Le déblaiement

Cette opération est effectuée en plusieurs phases. Première étape, le décapage qui consiste à retirer la couche de terre végétale afin de faire apparaître la couche solide qui peut supporter les fondations. La terre extraite sera ensuite stockée ou évacuée du terrain. Vient ensuite le décaissement qui a trait à la création des tranchées pour l’emplacement du futur habitat. De gros engins comme le bulldozer et la tractopelle sont nécessaires pour exécuter ces travaux.

  • Les travaux de VRD (Voirie et Réseaux Divers)

Ce sont des travaux de viabilisation permettant de raccorder les divers réseaux (eau, électricité, gaz, téléphone, tout-à-l’égout…) sur un terrain de construction.

  • La pose du géotextile

L’installation d’un film géotextile précède le remblaiement afin d’empêcher la repousse des mauvaises herbes et éviter la remontée humide.

  • Le remblayage

Pour terminer le chantier, les terrassiers comblent les parties creuses à l’aide de remblais. Le remblaiement a pour but de mettre à niveau le terrain et de le rendre solide et apte à accueillir les futures structures.

À qui confier un chantier de terrassement ?

Avant de choisir le professionnel qui s’occupera du terrassement, vous devez préalablement définir votre projet en tenant compte de vos besoins et de votre budget. Renseignez-vous sur les prestations proposées et les matériels utilisés afin de trouver le terrassier qui répondra au mieux à vos attentes. Certaines entreprises prennent à la fois en charge les travaux de construction et de terrassement. En ce qui concerne les tarifs, n’hésitez pas à comparer plusieurs devis. Vous pouvez également vérifier l’existence de garanties et assurances.