Les travaux de maçonnerie : ce qu’il faut savoir !

Durant les travaux de construction ou de rénovation, les maçons s’occupent des travaux de gros œuvres. Afin d’y parvenir un maçon doit avoir un certain niveau de compétence et de qualification. Découvrez quelques-unes.

Les aptitudes professionnelles

La réalisation des travaux de gros œuvres doit être confiée à professionnel qualifié comme le maçon. Ce dernier doit être titulaire d’un Certificat d’Aptitude Professionnelles (CAP) ou d’un Brevet d’Études Professionnelles (BEP) ou autre titre égal ou supérieur délivré pour l’exercice du métier. Sinon, l’artisan maçon doit justifier d’une expérience professionnelle d’au moins trois années dans le secteur du bâtiment, en tant que salarié ou indépendant. En effet, la réalisation des travaux de construction ou de réhabilitation ne se résume pas au maniement des outils et à la connaissance des matériaux. La maçonnerie réclame surtout une grande précaution, une concentration et une bonne précision. Généralement, si le maçon répond à ces conditions, les travaux devront bien se dérouler.

Les différents travaux de maçonnerie

Les maçons interviennent dans plusieurs domaines des travaux de gros œuvres, pour ne citer que la construction des fondations qui sont considérées comme la base d’un bâtiment. Une fois que ces fondations sont terminées, il va falloir réaliser le soubassement qui est la partie inférieure de la construction. Ce dernier permettra de soutenir les murs de la façade et les murs porteurs. Cet ouvrage permet de surélever la construction par rapport au niveau du sol. Les trois types de soubassement sont : le sous-sol, le soubassement en hérisson et le vide sanitaire. Après ces travaux, il faut réaliser l’assainissement qui consiste à installer tous les systèmes de collecte, de traitement et d’évacuation des eaux usées. La prochaine étape est l’élévation des murs, les travaux de charpente et de toiture, ainsi que les menuiseries extérieures. Les maçons interviennent également dans de nombreux travaux de second œuvre comme les finitions : pose de revêtement de sol et de murs, etc.

La législation pour les gros œuvres

Avant d’entamer des travaux de maçonnerie, il est important de connaître les règles et les obligations légales. Pour les travaux de petite envergure, c’est-à-dire entre 5 à 20 m², une déclaration préalable des travaux auprès de la mairie suffit. Si le projet concerne une grande réhabilitation ou une construction sur une surface au-delà de 20 m², un permis de construire est requis. Aucun travail ne peut démarrer sans cette autorisation administrative. Le permis de construire a été rendu obligatoire pour permettre le bon déroulement des travaux et pour assurer la sécurité du chantier. Les travaux de maçonnerie concernent également la démolition d’une construction. Pour cette opération, un permis de démolir est obligatoire pour éviter les impacts sur les biens d’autrui et sur le patrimoine architectural.

Les tarifs des travaux de maçonnerie

Les tarifs varient selon plusieurs critères : le type de travaux, l’entreprise de maçonnerie, la zone géographique, le coût des matériaux, etc. Actuellement, les maçons sont payés par heure, allant de 35 à 50 euros. Mais certains proposent des tarifs par m², qui est de 40 euros en moyenne. Pour les gros œuvres, les tarifs varient entre 500 à 1000 euros par m².

Les maçons qualifiés

Comme dans tous les domaines, ce ne sont pas tous les ouvriers qui effectuent bien leur tâche et qui sont digne de confiance. Pour réaliser des travaux conformes à la réglementation et aux normes, nous vous suggérons de solliciter les services de l’entreprise SEDEC CHAUBET à Saleich. Grâce à l’intervention de ses ouvriers hautement qualifiés, vos travaux de gros œuvre seront réalisés dans les règles de l’art. L’entreprise dispose de plusieurs certifications garantissant la fiabilité de ses réalisations : RGE QUALIBAT, RGE QUALIBOIS, RGE QUALISOL, RGE QUALIPAC, QUALIFELEC, QUALIGAZ… Pour réaliser vos travaux de bâtiment, n’hésitez pas à contacter ce professionnel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *