Comment construire et installer une charpente fermette ?

La charpente fermette est plus connue sous l’appellation de charpente industrielle. Comparée à la charpente traditionnelle, elle est facile à poser. C’est pour cette raison qu’elle est présente sur la plupart des constructions modernes. Découvrez dans ce texte comment se passe la fabrication et la pose d’une charpente fermette.

Élaborer un plan de construction

À la différence de la charpente traditionnelle, la charpente industrielle ou fermette est connue pour sa solidité et sa résistance. En effet, elle est faite de nombreux éléments assemblés selon le projet à réaliser. De ce fait, il faut élaborer un plan de la charpente pour rendre sa construction plus facile.

Cette première étape nécessite une bonne connaissance en charpenterie et en construction en général.

Prendre les mesures

Vous devez étudier et mentionner le poids et les mesures de toutes les pièces nécessaires à l’assemblage de la charpente. Le plus important est de déterminer la surface qu’il faut couvrir.

L’élaboration de ce plan permet aussi de connaître la quantité de matériau nécessaire. Il est fortement recommandé de faire appel à un expert lors de la réalisation de ce plan. Il en est de même lors du transport de la charpente après son assemblage. Alors, n’hésitez pas à contacter Transports Vincendon, une entreprise spécialisée dans le transport de charpente.

Choisir le matériau à utiliser

L’élaboration du plan permet de déterminer quel serait le matériau idéal pour la construction de la charpente fermette. Le bois est le plus utilisé. Cependant, pour savoir l’essence de bois le plus approprié, il faut calculer la valeur exacte de toutes les variables.

Bien que le propriétaire puisse effectuer librement son, il est tout de même recommandé de demander l’avis d’un spécialiste. En effet, ce dernier est la personne qualifiée pour déterminer le type de bois adapté.

Comment se déroule l’installation d’une charpente fermette ?

Avant toute chose, il faut préciser que la pose de charpente nécessite une bonne connaissance en maçonnerie et en bricolage. L’installation de la structure doit également respecter certaines règles, notamment au niveau :

du tallage : il s’agit de l’assemblage des éléments de la structure au sol ;

dDu montage des fermes ;

de la pose des fermes sur la toiture ;

du nivellement du faîtage et sa mise en place ;

de la pose des différentes pièces.

Ces étapes permettent de faciliter la pose de la charpente fermette et d’aligner correctement tous les éléments de la structure. D’ailleurs

Quelles sont les normes pour la conception et le montage d’une charpente fermette ?

La construction et la pose d’une charpente fermette sont régis par des normes de sécurité et de qualité.

Les dimensions des éléments à assembler doivent impérativement suivre la norme NF EN 14 250. Celle-ci définit également la qualité du bois utilisé.

La construction doit répondre à certaines réglementations

À part la norme NF EN 14 250, la conception d’une charpente fermette doit répondre aux Documents Techniques Unifiés suivants :

DTU règle CB 71 : définissant les méthodes de montage des charpentes en bois en vue de garantir la robustesse et la solidité de la structure.

DTU 31.1 : portant sur la mise en œuvre des travaux de construction de charpente fermette et des structures en bois.

DTU BF 88 : cette réglementation concerne la résistance de la charpente en bois contre le feu.